Accueil Solutions cartographiques & IT Contact

Focus sur la 5G : quels enjeux pour quels usages ?

Par La rédaction - 10 mars 2020
Temps de lecture : 6min

Après la 4G et la 4G+, la 5G arrive dans le courant 2020. L’objec­tif ? Répondre à l’ex­plo­sion d’échanges de données et à la connec­ti­vité de la société moderne. À quels enjeux répond-elle ? Quels sont ses avan­tages ? Zoom sur ce réseau prêt à boule­ver­ser notre quoti­dien.

5G : quels enjeux ?

Concrè­te­ment, de quoi s’agit-il ?

La 5G est un tout nouveau réseau mobile dont le débit inter­net sera 10 fois plus rapide et perfor­mant que celui de la 4G. Ultra-rapide, ce débit présen­tera des taux de latence large­ment infé­rieurs à ceux que l’on connaît aujourd’­hui, de l’ordre de quelques milli­se­condes. En bref, c’est une connexion d’une qualité excep­tion­nelle.

Pourquoi chan­ger de géné­ra­tion ?

La 5G n’est pas une conti­nuité de la 4G : elle va au-delà du simple rempla­ce­ment de notre réseau mobile actuel. Avec l’augmen­ta­tion du débit et la réduc­tion du taux de latence, elle ouvre de nouvelles pers­pec­tives d’usages :

Même si la 4G ne couvre pas encore tout l’Hexa­gone, elle s’est bien déve­lop­pée en 5 ans. Néan­moins, rien de compa­rable à la 5G, qui devrait être bien plus effi­cace pour appor­ter le très haut débit (THD) en rase campagne.

Fibre optique : cap sur le bois ?

Les apports de la 5G

La 5G a 3 objec­tifs : l’amé­lio­ra­tion des débits, la dimi­nu­tion de la latence et la hausse de la densité d’ap­pa­reils connec­tés. Bien que l’on ne puisse pas satis­faire simul­ta­né­ment ces 3 objec­tifs, les tech­no­lo­gies 5G ont pour but d’y four­nir la meilleure réponse possible.

Plus rapide grâce à un débit supé­rieur

Le nouveau réseau mobile promet des vitesses mini­males de 100 Mbit/s par utili­sa­teur, pouvant grim­per beau­coup plus haut. On parle ainsi d’un maxi­mum de 20 Gbit/s.

Alors qu’un film en HD de 30 Go est actuel­le­ment télé­chargé en 1h40, 20 minutes suffi­raient avec la 5G. Une rapi­dité qui permet des usages toujours plus exigeants : vidéo 4K, 360°, réalité virtuel­le… De quoi élimi­ner une bonne fois pour toute la fron­tière entre appa­reils fixes et nomades.

Plus réac­tif avec une latence réduite

La latence du réseau 5G devrait passer de 10 à 1 ms. Ce qui faci­li­te­rait l’usage de tech­no­lo­gies inter­ac­tives, qui peuvent boule­ver­ser les usages notam­ment profes­sion­nels. Une latence aussi faible pour­rait en effet appor­ter des solu­tions pour numé­ri­ser l’in­dus­trie comme pour effec­tuer des opéra­tions de main­te­nance.

Une densité accrue pour plus de connec­ti­vité

La 5G promet une ultra-connec­ti­vité permet­tant une plus grande densité d’ap­pa­reils connec­tés au km². L’objec­tif est de pouvoir multi­plier la connexion d’ap­pa­reils à basse consom­ma­tion, et néces­si­tant des débits réduits, sur une même zone. Cette apti­tude sera parti­cu­liè­re­ment utile pour les usages de type maison connec­tée.

Plus écolo­gique

À terme, la 5G permet­tra de réduire de 90 % la consom­ma­tion d’éner­gie du réseau en utili­sant des modules parti­cu­liè­re­ment économes, limi­tant ainsi son impact envi­ron­ne­men­tal.

 

La 5G promet l’avè­ne­ment d’une indus­trie mieux adap­tée aux nouveaux modes de consom­ma­tion et aux nouvelles habi­tudes. Ses perfor­mances devraient permettre des inno­va­tions tech­no­lo­giques de grande enver­gure impac­tant autant la vie des entre­prises que celle des parti­cu­liers… À moins que la polé­mique autour des effets des ondes élec­tro­ma­gné­tiques sur la santé ne freine son déve­lop­pe­ment ? Affaire à suivre.

Par La rédaction - 10 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réseaux électriques : comment assurer une fourniture continue ?
[Fiche pratique] Les 9 fonctionnalités essentielles du SIG énergie

Recommandé pour vous

S'inscrire à la newsletter

Pour ne rien rater de notre actualité...