Accueil Solutions cartographiques & IT Contact

Salon Smart City + Smart Grid : le bilan de l’édi­tion 2017

Par La rédaction - 22 octobre 2017
Temps de lecture : 3min

Le salon Smart City + Smart Grid s’est tenu à Paris Porte de Versailles les 4 et 5 octobre 2017. Cette année encore, GiSmart­ware était parte­naire de l’évé­ne­ment et vous atten­dait nombreux sur son stand. Au programme, 90 socié­tés expo­santes, des confé­rences et des ateliers autour des tech­no­lo­gies qui feront la ville de demain. Retour sur l’évé­ne­ment.

En quoi consiste le salon Smart City + Smart Grid ?

Cette année, pour sa 4e édition, le salon Smart City + Smart Grid se tenait les 4 et 5 octobre à Paris Porte de Versailles. Sur 2 jours, il était possible de retrou­ver dans les allées 90 socié­tés expo­santes, spécia­listes des domaines du haut et très haut débit, des réseaux intel­li­gents pour les villes et terri­toires, du stockage de l’éner­gie et des bâti­ments intel­li­gents.

Dans les allées du salon, près de 1 700 visi­teurs profes­sion­nels ont fait le dépla­ce­ment pour échan­ger avec les expo­sants – parmi lesquels GiSmart­ware, qui vous atten­dait au stand H17, comme l’an­née précé­dente. Mais les rencontres ne se sont pas arrê­tées là. Il était en effet possible d’as­sis­ter à des tables rondes et ateliers avec les profes­sion­nels parte­naires de l’évé­ne­ment.

Des confé­rences et ateliers autour de la ville de demain

Pour ouvrir les festi­vi­tés, le comité orga­ni­sa­teur a fait inter­ve­nir Luc Belot, ex-député du Maine et Loire et chargé de mission Ville intel­li­gente auprès du précé­dent Gouver­ne­ment, à l’oc­ca­sion d’une keynote sur le thème « L’ave­nir de la ville intel­li­gente en France ». Puis ont commencé les multiples rencontres au programme, notam­ment autour des thèmes des nouvelles approches multi­mo­dales des trans­ports urbains, de la valo­ri­sa­tion des données collec­tées au service des citoyens, ou encore de la sécu­ri­sa­tion des réseaux bas-débits.

À cette occa­sion, Cyril Sabra, Respon­sable du pôle Smart City pour GiSmart­ware, parti­ci­pait au second cycle de confé­rences du salon, aux côtés des repré­sen­tants d’Ur­ban Futur, de Connect Sytee et de City­lone-Groupe Arcom. Le thème : « Pilo­ter les équi­pe­ments urbains : quelles solu­tions maté­rielles et logi­cielles actuelles et comment valo­ri­ser les données collec­tées au service des citoyens et des acteurs de la ville ? »

La carto­gra­phie au cœur de la ville intel­li­gente

Smart cities et Smart grids, un secteur qui monte en puis­sance

Cette année encore, le salon Smart City + Smart Grid a généré de nombreux échanges et rencontres autour de problé­ma­tiques telles que la gestion des réseaux intel­li­gents, l’in­tro­duc­tion des objets connec­tés dans la ville ou encore la sécu­ri­sa­tion des zones urbaines. Un engoue­ment qui conforte la dyna­mique du secteur des smart cities et smart grids.

Pour preuve, d’après une étude menée par le cabi­net Grand View Research en 2016, le marché de la ville intel­li­gente pour­rait peser 1,4 tril­lions de dollars en 2020. En cause, l’aug­men­ta­tion de la popu­la­tion mondiale et le déve­lop­pe­ment des « méga-villes », qui entraînent leur lot de problé­ma­tiques.

À titre indi­ca­tif, d’après les mesures effec­tuées par le navi­ga­teur GPS TomTom en 2015, les habi­tants de Mexico ont perdu 102 heures dans les embou­teillages. Preuve que la mobi­lité est aujourd’­hui l’un des enjeux forts que devront rele­ver les villes intel­li­gentes et connec­tées, au même titre que la sécu­rité et l’en­vi­ron­ne­ment.

Chartres, modèle pour les Smart Cities de moyenne taille

 

Grâce aux tables rondes et ateliers mis en place, mais égale­ment aux rencontres qui ont été permises pendant ces deux jour­nées, le bilan de la 4e édition du salon Smart City + Smart Grid a été plus que posi­tif, et l’évé­ne­ment s’im­pose chaque année un peu plus comme une réfé­rence du secteur. Rendez-vous les 6 et 7 novembre 2018 pour une 5e édition, dont les équipes GiSmart­ware feront assu­ré­ment partie !

Par La rédaction - 22 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loi NOTRe : quel impact sur les compétences « eau et assainissement » ?

Recommandé pour vous

S'inscrire à la newsletter

Pour ne rien rater de notre actualité...