Accueil Solutions cartographiques & IT Contact

SIG : quels apports pour les gestion­naires de réseaux d’éner­gie ?

Par La rédaction - 24 juillet 2018
Temps de lecture : 7min

Avec 365 000 nouveaux clients raccor­dés au réseau élec­trique chaque année, le secteur de l’éner­gie est en perpé­tuelle évolu­tion. De fait, les chal­lenges à rele­ver sont toujours plus complexes pour les gestion­naires de réseaux d’éner­gie. Le compa­gnon idéal pour vous accom­pa­gner dans vos missions : un SIG. Focus sur les enjeux et les avan­tages du SIG.

Assu­rer une haute qualité de service

Le prin­ci­pal enjeu des gestion­naires de réseaux d’éner­gie est d’of­frir aux clients connec­tés des pres­ta­tions toujours plus quali­ta­tives. Ils doivent ainsi mini­mi­ser le temps de coupure, le nombre moyen de coupures par client, garan­tir la four­ni­ture d’élec­tri­cité, tout en respec­tant les objec­tifs fixés par la Commis­sion de régu­la­tion de l’éner­gie (CRE).

Pour y parve­nir, l’usage d’un système d’in­for­ma­tion géogra­phique (SIG) permet diffé­rentes opéra­tions de main­te­nance :

Des proces­sus de main­te­nance spéci­fiques, dédiés à chacun des acteurs inter­ve­nant sur le réseau.

Avan­tages du SIG : garan­tir l’ac­cès au réseau élec­trique

Autre chal­lenge à rele­ver : gérer les demandes de raccor­de­ment de clients pour assu­rer leur accès au réseau. Une mission qui passe par l’étude de faisa­bi­lité des travaux à effec­tuer pour réali­ser le raccor­de­ment. Travaux qui peuvent aller du prolon­ge­ment de ligne basse ou moyenne tension au renfor­ce­ment du réseau moyenne tension, en passant par la créa­tion d’un nouveau poste source ou d’un nouveau départ sur un poste source pour un produc­teur.

Les avan­tages du SIG permettent alors de réali­ser des projets et des études sur base des données géogra­phiques, et de créer des bilans d’af­fec­ta­tion ou encore réali­ser des simu­la­tions de charge sur le réseau en l’in­ter­façant par exemple avec Power­fac­tory.

Smart Grids : une oppor­tu­nité pour mieux gérer les infra­struc­tures élec­triques

Amélio­rer la connais­sance du patri­moine

Pour effec­tuer leurs missions toujours plus effi­ca­ce­ment, les gestion­naires de réseaux d’éner­gie doivent connaître parfai­te­ment la posi­tion du patri­moine sur les réseaux. Câbles, équi­pe­ments, clients : autant d’élé­ments à savoir loca­li­ser préci­sé­ment pour répondre aux demandes de travaux (DT ou DICT).

Là encore, le SIG peut faci­li­ter les démarches. Grâce aux données carto­gra­phiques rensei­gnées, il permet de créer un réfé­ren­tiel du réseau précis et fiable , puis de l’ac­tua­li­ser à chaque chan­ge­ment.

◇ Les 3 avan­tages du SIG métier ◇

Faci­li­ter l’ex­ploi­ta­tion des comp­teurs commu­ni­cants

Dernier enjeu, et pas des moindres : garan­tir la moder­ni­sa­tion constante du réseau géré, notam­ment en implé­men­tant et exploi­tant des comp­teurs intel­li­gents. Une tech­no­lo­gie qui permet de récol­ter davan­tage d’in­for­ma­tions sur la consom­ma­tion des clients, pour dimen­sion­ner le réseau au regard de leurs besoins en éner­gie. Les comp­teurs commu­ni­cants détectent égale­ment les pannes et inci­dents sur le réseau en temps réel.

 Repé­rer un dysfonc­tion­ne­ment grâce à la carto­gra­phie ◇

 

Pour faci­li­ter l’exploi­ta­tion des données réper­to­riées par ces comp­teurs, un SIG inter­façable avec un logi­ciel de conduite de réseau est parti­cu­liè­re­ment appro­prié : un avan­tage consi­dé­rable pour centra­li­ser l’en­semble des opéra­tions.

 

Les enjeux majeurs Les avan­tages du  SIG
La qualité du service Des acti­vi­tés de main­te­nance (préven­tive, correc­tive, prédic­tive) assis­tée par le SIG
Garan­tir l’ac­cès au réseau : 
  • pour les clients / consom­ma­teurs d’élec­tri­cité ;
  • pour les produc­teurs (panneaux solaires, éolien­nes…).
Des outils de simu­la­tion (inté­grant une visua­li­sa­tion carto­gra­phique) pour les phases d’étude (raccor­de­ment client ou nouvelle source de produc­tion)
La connais­sance du réseau (loca­li­sa­tion des équi­pe­ments, des câbles, des clients…) Un réfé­ren­tiel métier complet, admi­nis­tré et maîtrisé (vie du réseau)
La mise en place et l’ex­ploi­ta­tion des comp­teurs commu­ni­cants L’in­ter­façage du SIG avec les plate­formes IoT afin de béné­fi­cier de l’ap­port de la carto­gra­phie (analyses statis­tiques spatiales)

 

Au quoti­dien, les enjeux auxquels les gestion­naires de réseaux d’éner­gie doivent faire face se révèlent parti­cu­liè­re­ment complexes. Un SIG faci­lite les opéra­tions, en les centra­li­sant ou encore en géné­rant aisé­ment un réfé­ren­tiel, tout en garan­tis­sant une qualité de service opti­male. Vous souhai­tez vous équi­per ? Décou­vrez les fonc­tion­na­li­tés indis­pen­sables à inté­grer dans votre SIG éner­gie grâce à la fiche pratique GiSmart­ware ! 

 

 
Par La rédaction - 24 juillet 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Standards dans le rail : l’interview de Fabrice Simonin
Club utilisateurs : un moment d’échanges au service de la performance

Recommandé pour vous

S'inscrire à la newsletter

Pour ne rien rater de notre actualité...