Accueil Solutions cartographiques & IT Contact

[Check­list] Les étapes indis­pen­sables avant de géoré­fé­ren­cer son patri­moine dans un SIG

Par Editorial Board - 21 février 2019
Temps de lecture : 4min

Depuis le 1er juillet 2012, la réforme anti-endom­ma­ge­ment impose le géoré­fé­ren­ce­ment des réseaux aux gestion­naires et collec­ti­vi­tés. Des outils sont à leur dispo­si­tion pour remplir cet objec­tif, mais la démarche néces­site une struc­tu­ra­tion préa­lable. Comment s’y prendre ? Quelles étapes suivre avant de géoré­fé­ren­cer son patri­moine ? La réponse dans une check­list essen­tielle signée GiSmart­ware.

Géoré­fé­ren­cer son patri­moine : une obli­ga­tion légale

À l’ori­gine de la réforme anti-endom­ma­ge­ment des réseaux, un constat : la vulné­ra­bi­lité de ceux-ci lors des phases de travaux. Comme indiqué sur le site du Gouver­ne­ment, « on déplo­rait en 2008 plus de 100 000 dommages (soit 400 par jour ouvrable) lors de travaux effec­tués au voisi­nage des 4,5 millions de km de réseaux aériens ou souter­rains implan­tés en France, dont 6 200 pour les seuls réseaux de gaz ».

La raison prin­ci­pale de ces dégâts était la mauvaise prépa­ra­tion des projets de travaux, mais aussi « la mécon­nais­sance de la loca­li­sa­tion des réseaux enter­rés ». En consé­quence, l’État a mis en place un guichet unique, reseaux-et-cana­li­sa­tions.gouv.fr, acces­sible depuis le 1er juillet 2012. Son but : rensei­gner les maîtres d’ou­vrage et entre­prises sur les exploi­tants de réseaux concer­nés par le lieu des travaux. Avec ce guichet a donc été instau­rée l’obli­ga­tion de géoré­fé­ren­cer les réseaux, pour limi­ter leur vulné­ra­bi­lité.

Garan­tir le bon géoré­fé­ren­ce­ment des réseaux

Pour vous accom­pa­gner dans la prépa­ra­tion du géoré­fé­ren­ce­ment des réseaux, les équipes GiSmart­ware ont élaboré une check­list résu­mant les étapes à suivre en amont de la démarche obli­ga­toire. Des compé­tences de vos ressources internes à la trans­for­ma­tion des données, les diffé­rents champs d’ac­tion sont abor­dés de manière claire, concise et exhaus­tive.

Il s’agit pour vous d’un véri­table gain de temps, puisque la marche à suivre est d’ores et déjà détaillée. Mais aussi, et surtout, de garan­tir la réus­site de vos démarches de géoré­fé­ren­ce­ment en assu­rant leur bonne prépa­ra­tion.

Géoré­fé­ren­cer son patri­moine dans les règles de l’art est un véri­table défi pour les collec­ti­vi­tés et gestion­naires de réseaux. En effet, la démarche néces­site un travail prépa­ra­toire notable. Pour vous faci­li­ter la tâche, télé­char­gez la check­list élabo­rée par les experts GiSmart­ware dès à présent !

Par Editorial Board - 21 février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Digitalisation du secteur ferroviaire : vers un référentiel unifié ?
Des abonnements Internet influencés par les avancées technologiques

Recommandé pour vous

S'inscrire à la newsletter

Pour ne rien rater de notre actualité...