Accueil Solutions cartographiques & IT Contact

Réseaux ferro­viaires : quelle repré­sen­ta­tion pour quel cas d’usage ?

Par La rédaction - 26 novembre 2018
Temps de lecture : 9min

Un réseau ferro­viaire, tout comme un réseau routier, est un réseau guidé comp­tant tout un ensemble d’en­trées et de sorties. Pour que les wagons ne se perdent pas, les aiguilleurs s’oc­cupent de les guider sur les voies afin de les mener des points d’en­trée aux points de sortie qui les concernent. Le réseau ferro­viaire est donc commandé, maillé, et peut être repré­senté de multiples façons : géogra­phique, sché­ma­tique, linéaire ou en 3D. Et à chaque repré­sen­ta­tion ferro­viaire répond un usage précis. Voici lesquels.

 

Repré­sen­ta­tion ferro­viaire carto­gra­phique ou géogra­phique

La repré­sen­ta­tion carto­gra­phique ou géogra­phique d’un réseau ferro­viaire est la repré­sen­ta­tion la plus fréquente et compré­hen­sible pour le grand public. Elle révèle une analyse globale tout en permet­tant de repé­rer des infor­ma­tions plus ou moins détaillées pour chaque péri­mètre géogra­phique.

 

représentation ferroviaire des réseaux
© G CHP – Wiki­me­dia Crea­tive Commons

 

Cas d’usage

D’une manière géné­rale, la posi­tion géogra­phique du train n’est pas indiquée. La repré­sen­ta­tion ferro­viaire carto­gra­phique n’in­dique pas les mouve­ments. Cette repré­sen­ta­tion se prête davan­tage à des usages connexes (foncier, secours, travaux) qu’aux exigences opéra­tion­nelles des gestion­naires de réseaux et d’in­fra­struc­tures.

Où retrou­ver cette vision ?

On la retrouve partout, tant sur une carte routière que sur Google Maps. Sur la majo­rité des cartes, le réseau ferro­viaire est repré­senté, car il peut repré­sen­ter un véri­table obstacle pour le passage des piétons ou des auto­mo­bi­listes.

 

Repré­sen­ta­tion sché­ma­tique

Cette repré­sen­ta­tion va mettre en avant la topo­lo­gie du réseau, c’est-à-dire déter­mi­ner quelles sont les liai­sons et les itiné­raires possibles ainsi que les points de déci­sion (gares, équi­pe­ments, etc.).

 

Zoom sur la topo­lo­gie

Le terme « topo­lo­gie » est issu du grec topos, qui désigne le lieu, et logos, le savoir. En bref, il s’agit de l’étude des lieux, qui inter­vient dans l’ana­lyse spatiale et traite des ques­tions de proxi­mité entre enti­tés mathé­ma­tiques.

Un réseau étant formé de nœuds, de segments, de sommets et d’arcs, on a recours à la topo­lo­gie en parti­cu­lier pour les ques­tions de chemi­ne­ment et de proprié­tés des réseaux. Le stan­dard RailTo­poMo­del, géné­ra­lisé par l’Union inter­na­tio­nale des chemins de fer (UIC), défi­nit la repré­sen­ta­tion topo­lo­gique de l’in­fra­struc­ture ferro­viaire.

 

Cette repré­sen­ta­tion est parti­cu­liè­re­ment perti­nente pour les profes­sion­nels du secteur ferro­viaire. Elle est suffi­sante pour tracer l’iti­né­raire d’un train partant de la gare A pour arri­ver en gare B. En cas de travaux, il est aussi possible de trou­ver le meilleur contour­ne­ment possible.

 

représentation ferroviaire des réseaux
© G CHP – Wiki­me­dia Crea­tive Commons

 

Cas d’usage

La vision sché­ma­tique est très adap­tée pour la gestion opéra­tion­nelle. Son appli­ca­tion dans le domaine de la main­te­nance est néan­moins limi­tée puisque, d’une part, tous les équi­pe­ments n’y sont pas repré­sen­tés et, d’autre part, la repré­sen­ta­tion ferro­viaire sché­ma­tique n’est pas à l’échelle : la posi­tion exacte des diffé­rents organes ne peut pas être simple­ment déduite du schéma.

Où retrou­ver cette vision ?

Cette repré­sen­ta­tion sché­ma­tique est mise à dispo­si­tion dans les trains (réseaux ferrés, métros). C’est une vision macro du réseau qui permet à chaque usager de connaître les corres­pon­dances qu’il peut emprun­ter pour rejoindre sa desti­na­tion.

Elle est égale­ment présente dans les postes d’ai­guillage ou les centres de gestion opéra­tion­nelle de circu­la­tion. Cette repré­sen­ta­tion ferro­viaire est affi­chée sur un tableau de contrôle optique repré­sen­tant le réseau.

 

Repré­sen­ta­tion linéaire

Cette repré­sen­ta­tion est utili­sée pour les gestion­naires des réseaux routiers et de tout autre moyen de trans­port. Elle permet d’iden­ti­fier l’in­té­gra­lité d’une ligne, d’une voie, d’une route. Tous les équi­pe­ments présents dessus sont repé­rables par la distance à l’ori­gine, qui est le kilo­mètre 0.

La descrip­tion linéaire est utile pour repé­rer tous les équi­pe­ments sur le réseau ferro­viaire et orga­ni­ser métho­dique­ment son plan de main­te­nance, car pour atteindre ces équi­pe­ments, les tech­ni­ciens voyagent souvent sur le réseau. Ici, toutes les distances sont mesu­rées et mention­nées.

 

représentation ferroviaire des réseaux
© G CHP – Wiki­me­dia Crea­tive Commons

 

Cas d’usage

Où retrou­ver cette vision ?

Cette repré­sen­ta­tion linéaire est acces­sible au grand public. Au-dessus des portes du wagon de métro, on retrouve un plan de la ligne. Ici, la vision du réseau est linéaire. Quand les corres­pon­dances sont visibles, la repré­sen­ta­tion ferro­viaire est sché­ma­tique.

 

Parlons avenir : la repré­sen­ta­tion 3D

De plus en plus, les gestion­naires de réseaux et d’in­fra­struc­ture réalisent des rele­vés de leur réseau en 3D avec diffé­rentes tech­no­lo­gies. L’une d’entre elles est le Lidar.

 

La tech­no­lo­gie Lidar

L’acro­nyme Lidar corres­pond à Light (ou Laser) imaging, detec­tion and ranging, c’est-à-dire détec­tion et esti­ma­tion de la distance par la lumière. Cette tech­nique de mesure de la distance repose ainsi sur l’ana­lyse des proprié­tés d’un fais­ceau lumi­neux renvoyé vers son émet­teur.

La mesure du déca­lage de fréquence entre l’onde émise et l’onde réflé­chie permet de calcu­ler la vitesse de dépla­ce­ment d’un objet, mais aussi de recons­truire en 3D des envi­ron­ne­ments enfouis ou visibles.

 

Cas d’usage

 

Les repré­sen­ta­tions des réseaux ferro­viaires sont multiples et répondent à diffé­rents cas d’usage. Pour satis­faire des besoins liés au foncier, à l’ac­ces­si­bi­lité aux voies ou aux décla­ra­tions de travaux, la repré­sen­ta­tion carto­gra­phique est préco­ni­sée. Là où les acti­vi­tés liées à la gestion opéra­tion­nelle et la main­te­nance des infra­struc­tures néces­sitent des repré­sen­ta­tions linéaires ou sché­ma­tiques. Enfin, pour diagnos­tiquer l’état du réseau, la 3D est la repré­sen­ta­tion ferro­viaire de choix. Leur point commun : toutes permettent la mise au point de stan­dards, qui rendent possible l’in­no­va­tion par les éditeurs de logi­ciels. Pour en savoir davan­tage sur ces stan­dards ferro­viaires, décou­vrez l’in­ter­view de Fabrice Simo­nin, direc­teur du pôle Rail GiSmart­ware !

 

Par La rédaction - 26 novembre 2018

196 réponses à “Réseaux ferro­viaires : quelle repré­sen­ta­tion pour quel cas d’usage ?”

  1. I was looking for another article by chance and found your article safetoto I am writing on this topic, so I think it will help a lot. I leave my blog address below. Please visit once.

  2. 19 For HER2, 3 is a positive result; 2 is equivocal, which was confirmed by fluorescent in situ hybridization; and 1 is a negative result where to buy priligy in usa Patients receiving 1st LoT chemotherapy were more likely than those receiving endocrine with without targeted therapy to receive subsequent chemotherapy 26

  3. Wonderful blog! I found it while searching on Yahoo News.
    Do you have any suggestions on how to get listed
    in Yahoo News? I’ve been trying for a while but I never
    seem to get there! Many thanks

  4. Other BIRADS characteristics, shrinkage pattern or radiologic response were not associated with PEPI cialis generic 5mg Triple negative breast cancer TNBC, which is characterized by negativity for estrogen receptor, progesterone receptor and human epidermal growth factor receptor 2 HER2, is a high risk breast cancer that lacks specific targets for treatment selection

  5. Hello just wanted to give you a quick heads up and let you
    know a few of the pictures aren’t loading properly. I’m not sure why but I think its a linking
    issue. I’ve tried it in two different internet browsers and both show
    the same results.

  6. 2022 03 31 Not applicable US Millipred Tablet 5 mg 5mg Oral Laser Pharmaceuticals Llc 2008 10 01 2017 07 03 US Millipred Tablet 5 mg 1 Oral Aytu Therapeutics 2014 03 01 Not applicable US Novo prednisolone 5mg Tablet 5 mg Oral Novopharm Limited 1967 12 31 2005 08 10 Canada Prednisolone Syrup 15 mg 5mL Oral Ethex Corporation 2004 05 10 Not applicable US PrednisoLONE Syrup 15 mg 5mL Oral Par Pharmaceutical 2007 09 21 2019 06 30 US Prednisolone Syrup 15 mg 5mL Oral Physicians Total Care, Inc order cialis online

  7. It s normal for him to like you, Amy s face turned even redder, and her voice became even lower It s true that he has the highest mana, does amlodipine expire what foods or vitamins lower blood pressure but people who owns stromectol But every single one of them that chose implants knows about their risks

  8. buying cialis online safe Survivors at risk of experiencing high levels of fear of recurrence included women survivors, individuals younger than 59 years, those at 5 to 7 years postdiagnosis, socially isolated individuals, those with lower education levels, and individuals with a history of metastases or recurrence

  9. Amanda J Daley, Kate Jolly, Natalie Ives, Susan A Jebb, Sarah Tearne, Sheila M Greenfield, Lucy Yardley, Paul Little, Natalie Tyldesley Marshall, Hannah Bensoussane, Ruth V Pritchett, Emma Frew, and Helen M Parretti buy cialis online us Cancer 88, 726 732 2000

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[Infographie] L’énergie électrique en France : les chiffres clés de 2017 !
[Cahier des charges] Mon projet SIG Télécom

Recommandé pour vous

S'inscrire à la newsletter

Pour ne rien rater de notre actualité...