Accueil Solutions cartographiques & IT Contact

Réseaux élec­triques : comment assu­rer une four­ni­ture conti­nue ?

Par La rédaction - 25 février 2020
Temps de lecture : 6min

Dans nos socié­tés, limi­ter l’in­dis­po­ni­bi­lité au service d’élec­tri­cité devient crucial. Avec l’es­sor des éner­gies renou­ve­lables et l’aug­men­ta­tion des situa­tions météo­ro­lo­giques extrêmes, garan­tir une conti­nuité de four­ni­ture d’élec­tri­cité aux clients est un objec­tif diffi­cile à atteindre. Pour surmon­ter ces défis, les gestion­naires de réseaux peuvent s’ap­puyer sur des systèmes carto­gra­phiques qui visent à garan­tir la rési­lience des réseaux élec­triques. Focus sur les nouveaux enjeux et les solu­tions exis­tantes.

Déve­­lop­­per le secteur de l’éner­­gie en Afrique ◇

Rési­lience des réseaux élec­triques : des enjeux gran­dis­sants

Le défi des éner­gies renou­ve­lables et des nouveaux usages

L’in­té­gra­tion des éner­gies renou­ve­lables décen­tra­li­sées boule­verse nos modes de produc­tion et de consom­ma­tion élec­triques. Consé­quence : il faut désor­mais faire face à l’in­ter­mit­tence et l’im­pré­vi­si­bi­lité (certes limi­tée) de leur produc­tion, soumise aux aléas météo­ro­lo­giques.

Les raccor­de­ments de centrales de produc­tion d’éner­gies renou­ve­lables aux réseaux de trans­port et de distri­bu­tion impliquent un fonc­tion­ne­ment à double sens. Si la produc­tion est excé­den­taire sur un réseau de distri­bu­tion, alors l’élec­tri­cité en surplus est injec­tée sur le réseau de trans­port ou dans des dispo­si­tifs de stockage. Mais dans le cas d’une consom­ma­tion excé­den­taire, les réseaux se voient contraints de trou­ver des solu­tions pour compen­ser l’in­ter­mit­tence des produc­tions à base d’éner­gies renou­ve­lables.

L’ar­ri­vée massive des véhi­cules élec­triques devrait égale­ment boule­ver­ser les équi­libres d’offre et de demande en élec­tri­cité. Le réseau élec­trique devra alors répondre à une demande ponc­tuelle en éner­gie tout en pouvant stocker sa produc­tion excé­den­taire dans les batte­ries des véhi­cules. Les réseaux doivent donc être adap­tés à ces nouveaux défis.

Smart Grids : une oppor­­tu­­nité pour mieux gérer les infra­s­truc­­tures élec­­triques

 

La recru­des­cence des catas­trophes natu­relles

Une étude du réas­su­reur Munich Re indique que, depuis 1980, le nombre de catas­trophes natu­relles dans le monde a plus que triplé. Près de la moitié de ces inci­dents sont d’ori­gine météo­ro­lo­gique et 70 % des coûts engen­drés sont assu­rés. L’im­pact sur les infra­struc­tures élec­triques est donc crois­sant.

Fait marquant : il y a 20 ans, deux tempêtes dévas­taient la France et 3,7 millions de foyers se retrou­vaient sans élec­tri­cité. L’enjeu est aujourd’­hui de limi­ter l’im­pact de ces événe­ments et d’évi­ter un nouvel épisode de coupure majeure.

Quelles solu­tions pour les gestion­naires de réseaux ?

Les gestion­naires de réseaux ont repensé leur gestion de ces événe­ments aléa­toires tout en travaillant sur la mise en place de réseaux plus résis­tants. Aujourd’­hui, les réseaux sont davan­tage « rési­lients ».

Les renfor­ce­ments à l’ap­pui de la rési­lience des réseaux élec­triques

Plusieurs initia­tives ont permis de rendre le réseau élec­trique français plus rési­lient :

L’im­por­tance d’un bon réfé­ren­tiel carto­gra­phique et topo­lo­gique

Dispo­ser d’un système d’in­for­ma­tion géogra­phique (SIG) de qualité est un facteur clé pour assu­rer la rési­lience des réseaux élec­triques. Ces réfé­ren­tiels carto­gra­phiques et topo­lo­giques permettent au gestion­naire d’amé­lio­rer son infra­struc­ture en s’in­té­grant en phases d’étude et projet ainsi que par une main­te­nance préven­tive et pres­crip­tive. Ces program­ma­tions permettent de dispo­ser d’un patri­moine le plus apte à donner une conti­nuité de service en :

SIG : quels apports pour les gestion­­naires de réseaux d’éner­­gie ? ◇

 

Crois­sance des éner­gies renou­ve­lables, essor des produc­tions délo­ca­li­sées, recru­des­cence des catas­trophes natu­rel­les… Le déve­lop­pe­ment des réseaux élec­triques doit aujourd’­hui surmon­ter des enjeux complexes et inter­con­nec­tés. Dispo­ser d’un réfé­ren­tiel carto­gra­phique et topo­lo­gique de qualité repré­sente une solu­tion effi­cace pour y répondre effi­ca­ce­ment. C’est juste­ment ce que propose GiSmart­ware au travers de sa solu­tion NetGeo energy. Décou­vrez-la en cliquant sur le bouton ci-après !

 

Par La rédaction - 25 février 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Carrefour de l’eau 2020 : les experts GiSmartware font le bilan
Focus sur la 5G : quels enjeux pour quels usages ?

Recommandé pour vous

S'inscrire à la newsletter

Pour ne rien rater de notre actualité...